Prenez des dieux qui passent leur temps à se bouffer le nez. Mélangez des anges, des démons, des animorphes, des vampires. Balancez moi ça au milieu des années folles, sous l'impulsion de la révolution industrielle.... Et bon rp messieurs, dames !
 

Partagez | 
 

 Salem L. Jensen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 26/06/2016
Salem L. Jensen
Identité de Mascarade : Luke Smith
Age réel : 470 ans
Age physique : La trentaine
Race : Vampire
Métier de mascarade (facultatif) : N/A
Métier : N/A
Particularité(s) (facultatif) :
Pouvoirs supplémentaires :
- Sanguis Vitam : Ingérer un peu de sang de Salem - ou l'appliquer sur une plaie - déclenche un processus de régénération. L’énergie nécessaire doit être fournie par la personne à soigner et si celle-ci est trop faible, la régénération ne fonctionnera pas.
Salem est un homme paraissant avoir une bonne trentaine d’années. Mesurant un mètre quatre-vingt, l’impression qu’il dégage est étrange. A la fois rassurante, par son air bienveillant, les petits sourires qu’il arbore de temps à autres … Mais parfois angoissante, effrayante même. Pour cela, pas besoin qu’il révèle ses crocs ou qu’il use d’une force inhumaine pour faire peur. Seul son regard, d’un bleu intense aux reflets métalliques, tout sauf normaux ; suffit. Bien qu’il ne soit pas musclé au point, il possède une silhouette agréable à l’œil, qui s’est plutôt bien conservée avec le temps. Si l’on parvient à le toucher, caresser sa peau – ce qu’il ne tolère que rarement, monsieur n’est pas tactile avec tout le monde – cette dernière se révèle ferme, froide mais particulièrement douce. Comme si elle ne demandait qu’un peu d’attention pour s’offrir aux doigts l’effleurant. Peut-être est-ce qu’il recherche, lui, un peu d’attention pour se sentir vivre, exister en ce monde qui évolue à une vitesse bien différente de la sienne …S’il y a une chose à savoir sur Salem, c’est qu’il n’est pas quelqu’un de compliqué. C’est juste qu’il ne sait pas faire simple. Il reste fondamentalement quelqu’un de patient, attentionné et bienveillant. A l’inverse, il peut aussi se révéler borné, parfois naïf et extrêmement rancunier. Tout dépend quelle corde vous aurez heurté et avec quelle force. S’il sait accepter ses erreurs et en apprendre, il ne tolèrera pas qu’on insiste et tente de le rabaisser plus bas que terre. N’essayez surtout pas avec quelqu’un qu’il apprécie, qu’il chérit ou qu’il a choisi de protéger. Cela pourrait bien être une de vos dernières actions en ce monde. Et ne tentez jamais, ô grand jamais, de voir ce qu’il lui passe en tête. Vous pourriez bien avoir du mal à vous en remettre.

Si d’apparences il paraît calme, posé et rassurant ; en réalité … C’est le bordel dans sa tête. Il pense toujours à quelque chose, tout le temps. Il n’arrête pas ; pas qu’il aime se faire du mal – quoique – c’est juste qu’il ne sait pas comment arrêter. Certains immortels ont du mal à faire taire leur soif, lui c’est sa pensée. A force de penser à tout, perpétuellement, il envisage aussi tous les dangers, estime le risque et mesure l’impact des dommages ; les conséquences. Une décision est toujours difficile à prendre pour lui et il agira souvent sous le coup d’une impulsion, un élan de témérité qui mettra fin à l’argumentaire, l’arbre complexe de ses pensées ; à toutes les éventualités parmi lesquelles il n’avait su choisir.
Tu as vécu une éternité à te cacher, souffrir de tes regrets. Une éternité à exister, à passer à côté ; à ne pas réellement profiter. Et puis tu as rencontré des personnes qui, de par leur personnalité, leur façon d'être, t'ont marqué. Elles ont laissé sur toi cette empreinte, ce petit quelque chose qui te donne envie de vivre un jour de plus. De vivre pour toi, sans avoir peur du lendemain.

Et aujourd'hui, tu en payes les conséquences.

Tu as cru, l'espace d'une décennie, que tu pouvais vivre sans craindre pour ton existence. Avoir tes amis, tes emmerdes ; une routine, même. Mais l'étrangeté que tu es ne passe pas inaperçu. Au milieu des humains, tu t'es laissé aller, tu es devenu laxiste, imprudent. A avoir toujours le même Calice par exemple, ce garçon de joie qui ne te laissait pas indifférent. Bien sûr que tu prenais soin de lui, tu n'aurais toléré qu'une telle possession se fasse abîmer. Mais en définitive, il n'était qu'un objet pour certains ; un outil pour arriver à leurs fins. Qui justifie toujours les moyens, aussi extrêmes fussent-ils.

Vous aviez passé la soirée à jouer, discuter de tout et de rien, profiter de l'instant. Bien sûr, tu t'étais nourri de lui. Tu n'avais pas remarqué cette différence de goût dans son sang, peut-être trop excité par la tension qui vous animait tous les deux. Ce n'est que plus tard que tu découvris amèrement le stratagème en te réveillant, groggy ; retrouvant un corps froid, dérobé de toute vie, à tes côtés. Comme si le fil du Destin déroulait une pelote de surprises, quelqu'un entra et découvrit la scène. Dans un timing trop bon pour être une coïncidence, les autorités étaient déjà là pour te coincer, te mettre à l'ombre pour un moment. Comprenant le risque à te faire coincer, tu tentas d'user de tes dons. Mais le mal t'affectait aussi et tes capacités te lâchèrent l'une après l'autre. Ton corps se mit à réagir violemment au poison, et tu crachas tout le sang qui restait en toi. Peut-être que ce fut une bonne chose, car ils t'envoyèrent à l'hospice en premier lieu, plutôt que de t'enfermer et mettre la Mascarade en danger.

Ce fut bien pire en réalité.

Déclaré mort à peine arrivé - difficile de faire mieux, à défaut d'avoir un pouls - tu aurais pu t'échapper de la morgue, si un médecin n'avait pas décidé d'utiliser tes restes pour ses expériences. Tu compris vite qu'il savait à quoi il avait affaire, et que tu n'étais pas le seul immortel en ces lieux d'ailleurs. Prenant les mesures nécessaires avant que tu recouvres tes esprits et capacités, il t'enferma et t'exposa des jours durant à la lumière crue de l'astre solaire. Privé de sang et affaibli à l'extrême, il suffit d'une petite semaine pour te réduire à l'état d'épave. Ta seule consolation ? Que tes dons de régénération pointent le bout de leur nez et que tu te remettes petit à petit de tes blessures. Ce qui ne manqua pas d'intriguer ton tortionnaire, qui fit de toi un cas tout particulier. Si tu avais été un vampire lambda, il aurait testé diverses potions et procédés douteux, avant de t'achever et brûler ta dépouille. Mais tu n'es pas une créature commune, que ce soit de par ton âge ou tes capacités. Ces dernières, il les exploita pleinement en te drainant autant qu'il pouvait de ton sang. Les jours, les mois, les années passèrent, sans que rien ne change à ton nouveau quotidien. Bien loin de tes rêves de routine ennuyante à mourir, tu ne cessas de subir en silence, ayant encore la force de ne pas lui donner ce plaisir.


Ce ne fut qu'après deux décennies que tu exploitas la faiblesse d'un humain pour t'échapper. Il était jeune, nouveau et un peu stupide. Aussi, le faire s'approcher n'avait pas été difficile. Une fois qu'il fut assez près, tes crocs s'occupèrent du reste et tu le déchiquetas de toutes parts, pour ne pas en perdre une goutte. Sans grand honneur, tu frappas les autres gardes dans le dos et laissa tes congénères assoiffés les achever. Tu récupéras quelques notes et carnets de vos geôliers, puis t'échappas de ces lieux en détruisant par le feu ce qui restait de ce laboratoire de fortune. Revenu à la civilisation, tu trouvas un endroit abandonné à habiter pour quelques temps, histoire de te refaire une santé.


Mais aussi pour mettre des mots et des noms sur ce qu'il t'était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
http://suboculisdeorum.lebonforum.com/t247-salem-l-jensen#394
avatar
Messages : 187
Date d'inscription : 24/09/2012

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Nom de mascarade:
Apparence humaine:
Requiem
Admin
hu hu il y en a qui vont en chier.... Bienvenue et bon jeu !



Revenir en haut Aller en bas
 
Salem L. Jensen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alheïri Salem Fenyang
» Jensen Ackles [Gryffy]
» Mathyss Werth | Jensen Ackles
» salem ‣ landslide & faces but mainly faces (gallerie)
» Everybody's changing ♦ Ft Salem ♦

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sub Oculis Deorum :: Gestion des personnages :: Présentations :: Validées :: Présentations Vampires-
Sauter vers: